BLOGUE

Spartans menent la serie avec victoire de 5-1

📁 Non classé 🕔02.mars 2018
Spartans menent la serie avec victoire de 5-1

Les Spartans partent avec une victoire de 5-1. Dans un match que les Spartans ont dominé dans toutes les facettes du jeu, les champions de la Division Nord, les Almaguin Spartans ont pris les devants 1-0 dans cette série 1/4 de finales les opposant aux Titans grâce à une victoire sans équivoque de 5-1.

Les Spartans ont joué un parfait match des séries sur la route et à nul moment ils n’ont eu à modifier leur plan de match. En fait, le pointage est représentatif de l’allure de la partie.

Un aspect du jeu qui a nettement contribué à installer la « Spartans game » ce sont les mises en jeu remportées par les visiteurs. Je dirais que le taux de réussite des Spartans à ce chapitre a probablement été supérieur à 80%. Quand tu remporte autant de mises en jeu, tu as le contrôle de la rondelle, donc de la partie.

Les Spartans ont aussi été meilleurs en défensive, plus solides devant le filet et plus robutes en générale. Bref, ils ont démontré pourquoi ils sont réputés être les meilleurs dans la Division Nord.

Point de vue statistique, les Titans ont lancé 52 fois au filet adverse contre 35 mais ces chiffres sont trompeurs. Je dirais qu’une bonne vingtaine de lancers des bleus venaient de trop loin pour inquiéter le gardien des Spartans.

La beauté des séries éliminatoires c’est qu’une défaite par 4 buts, 10 buts ou 1 but ne représente toujours que 1 défaite.

Demain tout est à refaire pour les 2 clubs.

Mais gardons en tête qu’une série 3 de 5 peut durer 8 jours…mais peut aussi ne durer que 4 jours!

Les Titans doivent niveler les chances dès demain à South River pour ne pas se retrouver face à une impasse. Une partie critique dès demain soir.
Le match numéro 3 sera aussi joué dans la cité ontarienne dimanche soir

Share this article with friends

Similar Articles

Elvis signe avec les Titans !

Elvis signe avec les Titans !

  Les Titans font l’acquisition d’un joueur qui passera pas inaperçu, ni chez les partisans de l’équipe, ni chez les adversaires. Elvis

Read More